EN FAMILLE...

Road trip écossais #1 : Volant à droite, châteaux hantés et Highlands.

25 septembre 2017

Début septembre, alors que mon trio venait à peine de faire sa rentrée scolaire, j’ai fait l’école buissonnière et ai abandonné mari et enfants pour 5 jours de road trip en Écosse.

Un “sisters trip” organisé à l’occasion des 30 ans de l’une de mes petites sœurs.

5 jours que nous avons passé à sillonner le nord de l’Écosse en voiture, de ville en ville, et de découvertes en émerveillements.

Une aventure entre fantômes et monstres marins, whisky et shortbreads, Harry Potter et sable argenté.

Alors, à l’aide de quelques anecdotes, je vais essayer de te faire aimer ce voyage autant que je l’ai adoré!

Tu viens?!

Notre itinéraire. A lire dans le sens inverse des aiguilles d’une montre au départ de Édimbourg.

A la fin de l’article tu trouveras toutes les informations pratiques. Et je précise que cet article n’est pas sponsorisé!

Édimbourg, et la conduite à droite

Édimbourg était le point de départ et le point final de notre séjour. Mais pour être tout à fait honnête, hormis l’aéroport et une très rapide traversée “by night” en bus à la recherche d’un restaurant, nous n’en avons pas vu grand chose.

Malgré cette visite éclaire, j’ai été charmée par cette très jolie petite ville (environ 500 000 habitants pour plus de 2 millions à Paris…)

Des murs en pierre rouge, une architecture gothique, des petits pavillons de ville tout à fait charmants, un majestueux château que je regrette de ne pas avoir eu le temps de visiter, et des habitants, comme partout en Écosse, vraiment serviables et gentils.

Édimbourg aura surtout été le théâtre de mes débuts avec la conduite à droite!

Bien que plutôt bonne conductrice, et aimant vraiment ça, je m’en suis tout de même fait une montagne jusqu’à me filer des insomnies deux nuits avant le départ…

A présent je peux te dire que c’est parfaitement faisable. Et même si, comme moi, tu as tendance à confondre ta droite et ta gauche, on s’y habitue vraiment très rapidement.

Deux trois petits conseils toutefois!

Fais très attention à ton bas-côté gauche… il a tendance à sauter contre le flanc de la voiture… et si tu es droitier, attention aux changements de vitesse avec la main gauche… la boîte à vitesse doit toujours être en train de me maudire!

Autre petit détail, en Grande-Bretagne on parle de miles et non de kilomètres… attention à ne pas te faire avoir! Sachant que 1 mile équivaut à 1,6 km.

Maintenant que tu as le volant bien en main, on peut partir à l’aventure! 😉

Scone Palace, et la pierre de couronnement

Premier arrêt, Scone Palace, situé à environ 30 minutes au nord de Édimbourg proche de la ville de Perth.

Un très joli palais de style gothique géorgien, qui initialement abritait le comte de Mansfield et les siens.

Ce qui fait l’attraction de ce lieu, outre son palais et son très joli jardin, est la pierre de couronnement, ou pierre de destin, ou encore pierre de Scone qui était, et est encore utilisée dans le rituel de couronnement des souverains britanniques.

La légende raconte que lorsque le roi légitime met ses pieds dessus, elle se met à rugir de joie.

Cette pierre était longtemps exposée à l’abbaye de Westminster à Londres. Mais comme nous l’a fièrement expliqué la caissière à l’entrée du château, les écossais l’on récupérée en 1996. Non sans promettre de la prêter temporairement à Londres pour tous les futurs couronnements royaux!

Nous avons tout de même été un peu déçues en apprenant que ce n’est qu’une réplique qui trône dans le jardin de Scone Palace. La véritable pierre, taillée dans un bloc de grès, étant bien gardée dans le château d’Édimbourg.

Autre anecdote pour les amatrices (ou amateurs) de films d’époque.

A Scone Palace vous pourrez admirer le (authentique cette fois-ci) portrait de Dido Elisabeth Belle et sa cousine Elizabeth Murray qui inspira le film “Belle” réalisé par Amma Asante en 2013.

Dido était la fille illégitime d’un neveux du comte de Mansfield et d’une esclave noire. Ce qui au XVIIIe siècle ne manquait pas de faire parler. La particularité de ce tableau réside surtout dans le fait que c’est le seul de l’époque qui mettent une personne de couleur au même niveau (bien que légèrement en retrait) qu’une personne blanche.

Portrait de Dido Elizabeth Belle et sa cousine Elizabeth Murray – Peint par un artiste inconnu en 1778 environ.

Glamis Castle, et ses fantômes

A une demi heure environ de Scone Palace, nous avons ensuite fait connaissance avec la Dame grise et les autres fantômes de Glamis Castle.

Des 6 châteaux que nous avons visité lors de ce road trip, c’est mon préféré.

Peut-être dû au fait de l’excellente guide que nous avons eue. Ou alors tout simplement par cette ambiance “so scottish” qui s’en ressent.

Glamis Castle est l’un, voir LE château le plus hanté d’Écosse. C’est du moins ce qui s’y raconte.

Le plus connu est la Dame Grise qui hanterait la chapelle.

Mais il y a aussi une pièce secrète qui abriterait une partie de carte avec le diable. Certains invités entendraient, aujourd’hui encore, des gémissements à travers les murs.

Le monstre de Glamis, qui serait un enfant né difforme et qui aurait été caché dans une pièce découverte vers 1870.

Ou encore le petit page qui serait mort de froid sur une marche près de la chambre du comte de l’époque et qui s’amuserait à tendre des croches pied aux visiteurs.

Mais le plus étonnant dans ce magnifique château hanté… c’est qu’il est toujours habité par les descendants des comtes de Strathmore et Kinghorne. 

Car Glamis est le château de la famille Bowes-Lyons, qui n’est autre que la famille paternelle de Elizabeth Bowes Lyon, la Queen Mother, mère de l’actuelle reine Elizabeth II.

Elle y accoucha d’ailleurs de sa fille cadette, la princesse Margaret.

L’actuelle reine, Elizabeth II, y a passé de nombreuses vacances étant petite fille et viendrait encore régulièrement se ressourcer dans la maison de ses grands-parents maternels.

C’est également dans ce château que les amoureux de la monarchie anglaise pourront admirer la robe de couronnement de la Queen Mother ainsi que les tenues de ses filles. Et la robe de mariée d’Elizabeth II lors de son mariage avec le prince Philippe en 1947.

 

Dunottar Castle, et son atmosphère flippante

A une heure environ de Glamis, au bord du continent, surplombant la mer du nord, se trouve une ruine qui fut jadis le château de Dunottar.

Si tu aimes les ambiances bien glauques et que tu ne crains pas de descendre puis de remonter une centaine de marches bien abruptes taillées dans la pierre… Ce château est fait pour toi!

Nous l’avons visité en fin de journée alors que la brume et l’habituelle petite pluie écossaise sévissait pour le énième fois de la journée. C’est sûrement ce qui a contribué à hérisser nos poils à l’approche de ce château mystérieux.

Ou alors c’est son histoire.

En 1297, William Wallace (personnage historique qui fut notamment interprété par Mel Gibson dans le film “Braveheart” en 1995) a brûlé vivante une garnison anglaise. Et 4 siècles plus tard, 122 hommes et 47 femmes furent emprisonnés et torturés dans les prisons du château parce qu’ils étaient presbytériens.

C’est également là que Mel Gibson et Glenn Close tournèrent en partie le film “Hamlet” réalisé en 1990 par Fraco Zeffirelli.

Inverness, capitale des Highlands

La tête remplie d’histoires de fantômes, nous avons ensuite tracé à travers le parc naturel des Cairngorms pour rejoindre la capitale des Highlands: Inverness.

Plus de 3h de petites routes (Il n’y a pas d’autoroutes dans ce coin là du pays), à travers la campagne, la forêt, et la montagne, à ne croiser que des moutons.

C’était long… mais réellement magique. La pluie et les arcs-en-ciel nous ont tenu compagnie et je suis certaine que nous avons croisé quelques fées et deux voir trois petits trolls.

Après avoir passé la nuit dans le très pittoresque petit village de Beauly, dont je suis tombée amoureuse, (et qui dira sûrement quelque chose aux lecteurs de “Outlander” de Diana Gabaldon), direction Inverness.

 

J’étais curieuse de visiter cette ville, célèbre dans bien des romans se déroulant dans les Highlands. Mais finalement, hormis que c’est une petite ville bien jolie, il n’y a pas grand chose à visiter.

Pas même le château qui abrite aujourd’hui le centre administratif et juridique des Highlands et qui ne se visite pas. (Hormis une tour accessible aux visiteurs pour plus de 11 livres… autant te dire que nous y avons renoncé sans remords!)

Nous aurions ensuite pu nous rendre sur le célèbre champs de bataille de Culloden qui se trouve à 15 minutes de Inverness. Mais nous avons préféré partir à la recherche de Nessie en nous aventurant au cœur des Highlands!

 

Dans un prochain article je te raconterai si nous avons trouvé Nessie ou pas. Notre voyage en Poudlard express. Notre balade sur le Silver Sand de Morag… et la fin de nos aventures écossaises! 😉

 

Infos utiles

Transports

Vol depuis Paris avec EasyJet. Durée du vol 1h30 jusqu’à Edimbourg.

Location de voiture chez Euorpcar à l’aéroport d’Edimbourg. Attention aux kilométrages illimités (très important pour un road trip). Possibilité de rendre la voiture dans d’autres sites Europcar.

Logements

Nous avons réservé tous nos logements (4 en tout) sur le site Airbnb. Et tous, sans exception étaient propre, accueillant et vraiment bien. (Si tu veux plus d’infos n’hésite pas à me les demander!)

Tu peux aussi séjourner dans les Bed and Breakfast qui sont très nombreux, mais aussi très prisés et souvent complets. Attention donc de réserver bien en avance.

Visites

Toutes les entrées des châteaux et des palais que nous avons visité étaient payantes. Prix compris entre 11 et 20 livres.

Site officiel de Scone Palace

Site officiel de Glamis Castle

Site officiel de Dunottar Castle

Pour en savoir plus sur le parc national de Cairngorms

Ce voyage t’as plu? Alors n’hésite pas à l’épingler dans ton Pinterest!

Tu peux aussi jeter un coup d’œil à mon tableau Pinterest spécial Écosse en cliquant ici.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Tu aimeras sûrement aussi

19 Commentaires

  • Et si tu me donnais ton avis? ourlittlekosmos 25 septembre 2017 à 9:31

    Voilà un récit qui donne très très envie ! Je suis conquise par le château hanté^^

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 25 septembre 2017 à 9:57

      Oui il était super! C’est vraiment celui que j’ai préféré! 😄 bisous Julie 😘

  • Et si tu me donnais ton avis? zenopia 25 septembre 2017 à 10:37

    Super ! C’est tout-à-faite le genre de voyage qui me plairait ! Bisous

  • Et si tu me donnais ton avis? ducotedechezma 25 septembre 2017 à 11:45

    Cela fait partie des régions que j’aimerais bien découvrir en vrai un de ces jours… Merci pour ces photos qui font voyager !

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 25 septembre 2017 à 9:59

      Avec plaisir ! Pour une fois que je peux te rendre la pareille 😉 je te souhaite vraiment de pouvoir y faire un tour! C’est vraiment un magnifique pays! Bisous Ma 😘

  • Et si tu me donnais ton avis? Anne M. 25 septembre 2017 à 10:09

    Ton article donne vraiment envie de découvrir l’Ecosse. j’en ai envie depuis longtemps et je vais peut-être me laisser tenter 🙂

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 25 septembre 2017 à 10:44

      Merci!😊 c’est vraiment magnifique comme pays! Je te souhaite de pouvoir y aller! 😄😘

  • Et si tu me donnais ton avis? Frédérique 27 septembre 2017 à 11:15

    ça me donne encore plus envie d’y aller, d’autant que je suis en plein dans la série outlander…

  • Et si tu me donnais ton avis? Petit Pingouin Vert 27 septembre 2017 à 11:21

    Aaanh j’avais déjà vachement envie d’y aller mais maintenant encore pluuuuus !
    Ce qui est bien c’est qu’après 1 an en australie jsuis habituée à conduire du mauvais côté ahah !
    J’espère pouvoir y aller un jour en tout cas, ce pays est dans ma liste des choses à faire avant mes 30 ans (mais ça risque d’être galère, ça se rapproche dangereusement ahah)

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 28 septembre 2017 à 8:48

      Ah oui c’est vrai qu’en Australie c’est aussi avec le volant à droite! Je suis certaine que l’Écosse te plairait beaucoup! 😉 je te souhaite vraiment de pouvoir y aller… même après tes 30 ans! 😜😘

  • Et si tu me donnais ton avis? Claire 1 octobre 2017 à 4:03

    Et bien moi, je suis une quiche en conduite à droite! Je n’arrête pas de taper le bas-côté gauche… Du coup tant pis, à chaque fois que nous allons dans un pays où ils conduisent comme ça, c’est mon chéri qui s’y colle (ça me fait une bonne excuse pour profiter du paysage ;)).
    En tout cas, j’ai pris plaisir à lire ce début de road trip, qui m’a replongé dans des souvenirs! Hâte de lire la suite!

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 2 octobre 2017 à 2:16

      Hehe! J’avoue que j’ai aussi fait qq frayeurs à mes soeurs au début avec le bas-côté! Mais j’ai vite pris le plis..😉 la suite arrivé d’ici peu! Merci pour ta visite et ton commentaire 😘

  • Et si tu me donnais ton avis? oursebibliophile 3 octobre 2017 à 6:11

    Ton article me replonge dans le rêve écossais ! ♥ Je suis aussi partie 18 jours en Ecosse en septembre ! C’était tellement magique ! On a aussi vu Scone Palace et Dunnottar ; par contre, pas le temps de faire le Jacobite Train ! Je vais être jalouse de la suite de tes aventures, mais bon, ce sera pour la prochaine fois ! Car il y aura une prochaine fois, aucun doute là-dessus !

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 3 octobre 2017 à 10:03

      Ah super! 18 jours en plus! Génial!! Nous avons ADORÉ ce pays. Vous avez fait quoi comme your du coup? Vous avez aussi trouve que l’ambiance à Dunnottar est assez glauque ?! Merci pour ta visite 😉

      • Et si tu me donnais ton avis? oursebibliophile 4 octobre 2017 à 7:37

        Oui, l’ambiance est vraiment particulière là-bas, alors avec de la brume et de la pluie comme tu l’as vécu, ce doit être encore plus impressionnant !
        Comme tour, on a fait : arrivée à Edimbourg, Stirling, Stonehaven, Elgin, Inverness, le Loch Ness et Glen Affric, ensuite nous sommes montés tout au nord, John O’Groats au N-E, Durness au N-O, redescente le long de la côte Ouest, Ullapool, Eilean Donan Castle, île de Skye, retour sur la grande île et voyage vers le sud jusqu’à Oban, île de Mull, Crianlarich dans le but de marcher dans les Trossachs (mais temps vraiment vraiment pourri), Glasgow et enfin Edimbourg !
        Voilà ! ^^Et c’était magique, j’ai hâte d’y retourner, notamment pour explorer davantage la côte Ouest !

        • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 4 octobre 2017 à 8:46

          Ah génial comme tour! Oui moi aussi j’ai hâte d’y retourner. Et d’aller sur l’île de Skye !! 😄😄

          • oursebibliophile 4 octobre 2017 à 10:23

            Oui, ça nous a permis de voir le paysage changer au fil de la route, de se faire un petit panorama de l’Ecosse (même si on n’a pas eu le temps de descendre visiter les Borders) et de repérer où on voulait retourner absolument !
            Skye est magnifique ! On a passé deux jours à bien crapahuter, mais j’aurais aimé y rester beaucoup plus longtemps !

    Et si tu me laissais un commentaire?

    %d blogueurs aiment cette page :