...découvrent le monde

Voyageons ludique… La Chine

9 janvier 2018

Sincèrement je ne sais pas du tout comment toute cette aventure a commencé…

Peut-être tout simplement à cause de Audrey et Sébastien du blog Pa’Man c’est une longue histoire et leur idée farfelue de nous faire voyager en Chine en ce début d’année. 😉

Dehors il faisait un temps de cochon

 Un de ces temps où les enfants tournent en rond et s’ennuiiiient.

Nous avons donc sorti Les Mystères de Pékin. Un super jeu qui nous a déjà sauvé de l’ennui plus d’une fois.

Vu que je connaissais bien ce jeu, je ne me suis pas méfiée, très loin de me douter de ce qui allait se passer.

Mais lorsque tu te sens un peu étourdie, que tu notes que tes enfants sont tous les trois accessoirisés avec un Li (chapeau conique chinois), et que autour de toi ça grouille de monde et d’odeurs alléchantes digne d’un resto chinoistu commences à paniquer grave!

Bien que à force, et après notre dernière aventure avec la famille Pingouin, je ne m’étonne presque plus de rien! 😉

Bienvenue à Beijing

Ainsi donc, à l’image de Jumanji, nous avions atterri, je ne sais comment, en plein marché du jeu Les Mystères de Pékin.

Anakin était enchanté!

Mes twinsettes, au début un peu effarouchées, se sont vite laissées happer par l’ambiance et l’enthousiasme communicatif de leur frère.

Très inquiète de ne pas les perdre dans cette foule, je les ai suivi, me laissant moi aussi petit à petit prendre au jeu.

Des étales de nourriture à perte de vue. Des odeurs alléchantes mais qui me laissaient tout de même méfiantes. On ne sait jamais ça pourrait être du chien ou du chat… Des fruits, des légumes étranges. Et un petit homme avec un Li rouge qui semblait nous suivre depuis plusieurs minutes.

“T’inquiète c’est l’espion, maman!” m’a rassuré Anakin de son ton pragmatique.

Une affirmation qui se vérifia quelques minutes plus tard lorsque une jeune chinoise se présenta à nous.

“NI HAO! Je m’appelle Mei Hua, “Fleur de prunier” en chinois. J’ai été envoyée par le Sage, qui lui même a été averti par l’espion. Je suis ici pour vous guider à travers ma ville. Vous venez?”

Une soirée chez les Lin

Après un rapide passage à la laverie de M. Lee Pres’Hing pour récupérer une commande pour la maman de notre nouvelle amie, nous sommes arrivés devant une épaisse porte rouge gardée par deux grands lions.

“Ce sont eux qui protègent notre maison. Bienvenue chez moi “, nous a expliqué Mei Hua.

Lorsque la lourde porte rouge s’est refermée sur nous cinq, le brouhaha de la ville s’était tu, et nous avions pénétré dans une adorable petite maison.

Mei Hua nous a fait faire le tour de la propriété. Un labyrinthe de petits appartements et de cours, avec des petites ruelles et des portes secrètes. Les enfants ont adoré et se sont rapidement sentis comme chez eux.

Nous avons également fait la connaissance de toute la famille Lin. La grand-maman, le papa et la maman. Tous ont leur propre appartement, mais ils partagent la cuisine et la salle à manger où ils prennent les repas en famille.

Nous avons été accueilli comme des rois. Et chaque membre de la famille nous a appris quelque chose sur la Chine et ses traditions.

M. Lin nous a initié à la calligraphie. Il nous a tout d’abord fait choisir un prénom chinois.

Anakin n’a évidemment pas hésité et a choisi “Petit Dragon” XIAO LONG. Mini Puce a choisi “Belle Rivière” JIANG LI, et Choupinette s’est choisi le poétique LIN qui signifie “Jade Magnifique”.

“A présent respirez. C’est là tout le secret d’une belle calligraphie“, nous a révélé M. Lin

Pendant que les enfants respiraient tout en dessinant de belles lettres chinoises, Grand-mère Lin m’a fait signe de la suivre.

Elle ne parlait pas un mot de français, mais elle m’a fait comprendre qu’elle allait réveiller mon Qi (Chi) et mes méridiens endormis, en me prodiguant un soin de réflexologie.

C’était juste divin. Et c’est toute revigorée et détendue que j’ai rejoint mes enfants et les Lin pour partager un bon repas, préparé par la maman de Mei Hua.

Au menu : des raviolis vapeur, du poulet au citron (ou du chat ou du chien… on a pas trop osé demander!), des mantous, sortes de petits pains cuits à la vapeur et même des œufs de cent ans. Des œufs de poule plongés longtemps dans une sauce secrète de couleur noir, et qui auraient le pouvoir de faire vivre jusqu’à cent ans.

Pour terminer, et comme le veux la tradition chinoise, nous avons eu le droit à une soupe avec des pousses de bambou et du tofu. Et pour le dessert quelques litchis frais.

Tout était délicieux. (Oui même le “poulet” douteux!). Et nos convives ont eu le bon sens de ne pas se marrer lorsqu’ils nous ont vu galérer avec les baguettes.

Au cours du repas, j’ai tenté de poser la question de ce qu’ils pensaient de la situation politique. Mais sentant que ça créait une tension, notamment entre Grand-mère Lin et Papa Lin, j’ai détourné la conversation sur les festivités du nouvel an chinois.

C’est comme ça que j’ai appris que une semaine avant le nouvel an, compté selon le calendrier lunaire, les chinois servent un festin au dieu du foyer ZAO JUN. Dont le portrait est accroché toute l’année dans les cuisines. 

Ce dernier à pour mission de raconter à l’Empereur de Jade ce qui s’est passé dans la maison au cours de l’année. Pour que ses paroles soient douces et qu’il ne dévoile pas les bêtises faites par la famille durant l’année, on lui dépose également beaucoup de sucreries.

Puis on décore la maison de fleurs, de bambou, de mandarines et d’images en papier rouge vif que l’on colle sur les fenêtres pour protéger la maison.

Le deuxième jour de l’année, tout le monde sort dans la rue pour faire la fête. Allumer des pétards pour faire fuir les mauvais esprits et regarder danser les lions et les dragons qui sont là pour porter chance.

“J’espère que vous serez encore avec nous, car c’est vraiment une très belle fête s’est enthousiasmée Mme Lin.

J’ai souri poliment, comme le fond si bien les chinois, tout en stressant à l’idée que l’on puisse encore être coincé dans le jeu Les Mystères de Pékin d’ici le 16 février, date du nouvel an chinois cette année!

Car grâce à cette agréable soirée, j’avais presque oublié où nous étions et surtout que je ne savais pas comment nous allions rentrer chez nous

Comme si elle avait lu dans mes pensées, Grand-maman Lin s’est adressée à moi en chinois.

Elle dit : “Demain est un autre jour, a traduit M Lin avec un clin d’oeil. Et le Sage saura vous indiquer la couleur du dragon qui vous ramènera chez vous!”

Le mystère du dragon de couleur

Le lendemain, après une bonne nuit dans l’appartement des invités, et après avoir remercié et salué la famille de Mei Hua, nous sommes repartis dans les rues de Pékin, accompagnés de notre petite guide.

Tout était comme dans le jeu.

La bijouterie de Mme Dia-Mang, le salon de beauté de Miss Fong D’Ting, ou encore le restaurant de M. Ri-Al’O. Puis nous sommes passés devant la poissonnerie de M. Tchang-Pabong, en accélérant le pas pour préserver les narine délicates de Choupinette

Nous avons ensuite voulu faire un détour pour voir le Palais de Jade, mais Mei Hua nous a dit qu’une enquête était en cours pour une histoire de tireur de nattes, et qu’il ne valait de ce fait mieux ne pas déranger Lady Shar-Ming.

Et enfin le Temple du Sage, où j’espérai vivement qu’on nous expliquerait comment rentrer chez nous.

A nouveau, nous avons été accueilli avec une grande bienveillance.

Mais le Sage, très occupé à résoudre un mystère de disparition de pierres de jade (décidément cette ville est pleine de mystères!) il ne pouvait nous recevoir.

Cependant il nous proposait de déguster un bon thé et de délicieux biscuits.

Passablement agacée, et ne voyant pas en quoi du thé et des biscuits allaient nous aider à rentrer, je me suis tout de même laissée attendrir par le regard suppliant de mon trio, ravi de pouvoir prendre le goûter.

Avec le thé, on nous a apporté des biscuits porte-bonheur. “Bah tu vois maman, le voilà notre indice“, s’est réjoui Anakin lorsqu’il découvrit le message qui se cachait dans son biscuit.

“Rendez-vous au marché pour que l’espion puisse vous indiquer la couleur de votre dragon

Et effectivement! Après avoir retraversé toute la ville pour retourner au marché, au détour d’une ruelle, nous attendait l’espion, toujours dissimulé sous son chapeau rouge, et surtout accompagné d’un magnifique dragon bleu!

Nous avons remercié et embrassé Mei Hua, lui faisant promettre de nous rendre visite à l’occasion. Puis prenant mon courage à deux mains, j’ai aidé mes enfants à monter sur le dos du dragon. Un petit signe de la tête de l’espion et pffffiouuuuu, le dragon s’est élancé dans les airs et en deux temps trois mouvements… nous étions de retour à la maison! 😉

Secrets de fabrication

Les Mystères de Pékin

Il a occupé de nombreuses journées pluvieuses lorsque j’étais enfant. Il a même donné à ma petite sœur le goût de la lecture. Un super jeu idéal pour les apprentis lecteurs. Il y a de l’intrigue, de la logique, de la réflexion. Un jeu intelligent qui a été approuvé par toute la famille (ceux qui savent lire!)

Bon et méfie toi quand même... en jouant on est jamais à l’abri de se retrouver happé par le plateau du jeu! 😉


“Mei hua : La petite chinoise”

Un magnifique livre-activités de Chrystel Proupuech, des éditions Mila éditions, 2005.

C’est grâce à lui que nous avons connu Mei Hua et qu’avec les enfants nous avons appris tout un tas de choses sur la Chine et ses coutumes. C’est aussi dans ce livre que nous avons trouvé la recette des biscuits porte-bonheur.

Biscuits Porte-bonheur

Préparés par Choupinette et Mini Puce

Pour 7 biscuits

Commencer par inventer des messages sur des petits billets de papier de 5cm de long sur 1cm de large. Dessins, calligraphie chinoise ou citations… laisse libre cours à ton imagination!

Préchauffer le four à 150 °C

Battre 1 blanc d’œuf en neige.

Ajouter dans l’ordre : 30gr de beurre fondu, une demi tasse à café de sucre, une pincée de sel, et une petite tasse à café de farine. Mélanger.

Beurrer une feuille de papier sulfurisé et y déposer des petits tas de pâte.

Former des ronds de 8cm de diamètre environ.

Mettre au four environ 5 min jusqu’à ce que les bords soient dorés.

Retirer les biscuits l’aide d’une spatule et très rapidement déposer un message secret, plier en deux et donner une forme de petit croissant.

Attention la pâte durcit très vite!

Et bien que nos biscuits porte-bonheur ne ressemblent pas à grand chose, (la technique de pliage restant encore un mystère…) ils étaient très bons!

Le voyage t’as plu? N’hésite pas à l’épingler dans ton Pinterest!

 

(Cet article n’est pas sponsorisé mais à des liens affiliés vers Amazon. Ce qui signifie que si tu cliques sur un lien Amazon, pour acheter le produit proposé ou tout autre chose, je recevrai un petit pourcentage de la vente, sans que cela n’augmente le prix pour toi. Merci!)

Tu aimeras sûrement aussi

12 Commentaires

  • Et si tu me donnais ton avis? monjolipetitbureau 9 janvier 2018 à 3:27

    Quel talent de conteuse! Bravo à tous les 4!

  • Et si tu me donnais ton avis? Claire Rêves de fripouilles 9 janvier 2018 à 5:42

    J’adore !!! On voyage avec nos sens en te lisant ! Quelle aventure. Ici aussi nous aimons beaucoup les mystères de Pekin

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 9 janvier 2018 à 8:49

      Oh c’est gentil merci 😊 il est top ce jeu! Et je suis ravie de pouvoir à nouveau y jouer! 😄

  • Et si tu me donnais ton avis? Le Rire des Anges 10 janvier 2018 à 7:26

    Bien sur qu’il m’a plu! Quelle immersion, j’ai bien cru être en Chine le temps de la lecture, tel beau voyage tu nous offres là!
    Merci et belle journée
    Le jeu est adapté à partir de quel âge?

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 10 janvier 2018 à 9:43

      Merci beaucoup 😊 il faut savoir lire pour y jouer et ça demande pas mal de logique! Sur la boîte ils disent 8 ans!

  • Et si tu me donnais ton avis? zenopia 10 janvier 2018 à 7:40

    J’étais certaine que j’allais adorer découvrir la Chine avec toi ! Pari gagné ! Bisous

  • Et si tu me donnais ton avis? mamansurlefil 10 janvier 2018 à 9:55

    Génial ! Les mystères de Pékin a aussi bercé mon enfance ! Le livre a l’air superbe. Encore une fois bravo, c’est chouette ce petit voyage !

    Virginie

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 10 janvier 2018 à 9:58

      Merci Virginie 😄 oui le livre est vraiment super bien fait avec des explications à portée des enfants et surtout avec de jolies activités à faire!

  • Et si tu me donnais ton avis? escarpinsetmarmelade 10 janvier 2018 à 2:04

    Je ne connaissais pas ce jeu, j’aime bien la façon dont tu nous en parles! C’est top! Je t’embrasse <3

    • Et si tu me donnais ton avis? Appellation Maman 10 janvier 2018 à 6:28

      C’est vraiment un super jeu! Je te le conseille vivement 😊 merci pour la visite ma belle 😘

    Et si tu me laissais un commentaire?

    %d blogueurs aiment cette page :